Jean-Baptiste Fouque, le Saint Vincent de Paul Marseillais

 
 

La Salette-Montval

Un établissement à l’histoire ancienne…

  •  Création par l’abbé FOUQUE en 1906 d’un établissement d’hébergement initialement destiné aux femmes âgées de condition modeste.
  • A partir de 1933, ce sont les sœurs de la Charité qui prennent en charge la maison de retraite. Elles hébergent alors des hommes et des femmes.
  • Le nom de « La Salette-Montval » fait référence à Notre Dame de La Salette et au nom du domaine sur lequel il est situé depuis 1946.
  • L’établissement est implanté au cœur d’un parc de 3 hectares au milieu d’arbres centenaires dans le quartier de Ste Marguerite (9ème).

Maison de retraite La Salette-Montval

 

... dont le projet reste l’accompagnement des personnes âgées dans l’esprit de l’abbé Fouque.

  • La Salette-Montval accueille des femmes et des hommes âgés de toutes conditions. Le confort matériel des résidents est recherché, une attention particulière apportée à leur soutien moral en cherchant à offrir une chaleur humaine de tout instant pour les plus isolés. C’est l’héritage spirituel de l’abbé Fouque, soigneusement entretenu et développé par les conseils d’administration successifs constitués de bénévoles.
  • L’établissement, progressivement rénové depuis 2005, peut accueillir jusqu’à 175 résidents. 30 places sont destinées aux personnes âgées grandement dépendantes, 20 autres sont dédiées aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
  • 6 places dites d’accueil de jour sont également disponibles pour recevoir dans la journée des personnes qui résident encore à domicile mais qui souffrent de cette même pathologie. Enfin, un Pôle d’Activités et de Soins Adaptés permet de personnaliser la prise en charge des personnes âgées aux différents stades de leur maladie.
  • C’est par l’implication au quotidien de l’ensemble de nos intervenants, salariés ou bénévoles, que nous maintenons l’esprit de l’abbé FOUQUE, partageant la conviction qu’aucune situation d’échec n’est irrémédiable.